logo haffner energy
flag-round-250.png

HAFFNER ENERGY est membre de

flag-round-250 (1).png

 Le chaînon manquant de l'hydrogène

Hynoca ® = HYdrogen NO CArbon 

Ressources renouvelables, bilan carbone neutre, zéro émission en roulant 

(ni NOX, ni microparticules, ni CO2)

Production et consommation locale. Stations exportables et adaptées aux milieux urbain et périurbain

L'innovant procédé Hynoca® développe un hydrogène renouvelable et rentable . Production décentralisée et à la demande, donc pas de logistique ni de stockage coûteux.

= hydrogène ultra compétitif

 

L'hydrogène en 5 idées reçues

"L'hydrogène, c'est réservé aux plus aisés !"

D'ici 2023, les voitures à hydrogène coûteront 30 000 € (voir la section "une recherche dynamique"). Prochainement, l'hydrogène produit à partir de biomasse sera distribué au même prix que les carburants fossiles détaxés.

"Pourquoi acheter une voiture à hydrogène si je ne peux pas la recharger?!"

Aujourd'hui, plus de 20 stations à hydrogène se répartissent en France (source AFHYPAC). Toutefois, ce déploiement s'étend fortement, notamment avec l'appui du plan Hulot pour l'hydrogène qui prévoit la construction de 100 stations à hydrogène d'ici 2023. 

"Produire de l'hydrogène, ça pollue"

Le nôtre, non. Nous utilisons des ressources renouvelables et locales et produisons à proximité des stations. En conduisant, vous n’émettrez que de l'eau, sans aucune pollution sonore ! 

"L'hydrogène, c'est dangereux" 

Les voitures à hydrogène actuelles sont dotées de piles à combustible certifiées. Par conséquent, ce carburant n'est pas plus dangereux que le diesel ou l'essence. D'ailleurs, ces taxis parisiens fonctionnent à l'hydrogène depuis 2015, et Toyota, qui représente 75% du marché des véhicules à hydrogène, explique ici la fiabilité de ses véhicules.

"Ce n'est toutefois pas adaptable aux autres moyens de transport..."

Eh bien si ! Pour preuve, cliquez sur chaque logo de transport !

 

La production d'hydrogène

* ENR = énergies renouvelables    

 

Foire aux questions

Pourquoi l’hydrogène est le chaînon manquant de la transition énergétique? Pourquoi l’hydrogène est le chaînon manquant de la transition énergétique?


82% de l’énergie finale dans le monde (75% en France) n’est pas satisfaite par l’électricité, vecteur énergétique où se concentre pourtant plus de 80% des investissements relatifs à la production d’énergie renouvelable. Les usages non satisfaits par l’électricité incluent la mobilité, une part majoritaire du chauffage, et de nombreux usages industriels. Ils sont aujourd’hui servis très majoritairement par les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon). L’hydrogène peut néanmoins remplacer ces énergies fossiles, secteur par secteur.




Pourquoi la production d’hydrogène par biomasse est le chaînon manquant de l’hydrogène ?


Si l’hydrogène était produit majoritairement par électrolyse de l’eau, et donc via l’électricité, nous serions confrontés à une équation insoluble : comment assurer la production d’un vecteur énergétique destiné à apporter une solution aux 82% non servis par l’électricité, alors même que les énergies renouvelables représentent moins de 30% de la production mondiale d’électricité ?

Il n’y a que deux solutions :

a) Avoir recours aux énergies fossiles, ce qui est le cas aujourd’hui pour 95% de la production de l’hydrogène, mais qui n’est évidemment pas une option pour le succès de la transition énergétique.

b) Que l’électrolyse de l’eau, qui garde toute sa place, notamment pour absorber les pics de production d’électricité renouvelable non satisfaits par la demande, soit complétée par une production massive d’hydrogène à partir de déchets ou de biomasse ; seule autre manière connue à ce jour pour produire de l’hydrogène renouvelable.




Pourquoi l’hydrogène d’Hynoca® est renouvelable ?


L’empreinte carbone est totalement réduite par la nature même des intrants biomasse, mais avec un procédé bien plus efficient que les voies de conversion par gazéification de biomasse. Nous parvenons à une efficacité énergétique proche de 70%, c'est à dire qu'1 MWh d'énergie primaire sous forme de biomasse sera converti en environ 700 kWh d'énergie contenue par l'hydrogène.

La Terre produit actuellement plus de 72 Gtep (Giga tonne équivalent pétrole) par an de biomasse. Par comparaison, la consommation de pétrole dans le monde est de 3.9 Gtep.

35% de la mobilité terrestre mondiale alimentée par des piles à combustibles ne consommerait que 2.2% de ce total, tandis que la totalité de la biomasse utilisée pour les usages alimentaires (animaux inclus), énergétiques et industriels (bois d’œuvre, mobilier, papeterie…) ne représentent que l’équivalent 7.9% du total.

La biomasse est souvent confondue avec les seuls résidus forestiers ou agricoles, alors qu’elle englobe un ensemble bien plus vaste, et qu’il est parfaitement possible d’exploiter pour la production d’hydrogène. La biomasse, au sens général, ne constituera en aucun cas un facteur limitant. Le renforcement de la filière de collecte de biomasse permettra de générer une véritable économie circulaire décentralisée, et qui pour la seule filière de collecte et conditionnement de la biomasse, permettrait la création d’environ 68.000 emplois nets pour satisfaire 35% de la mobilité terrestre desservie par de l’hydrogène.




Pourquoi l’hydrogène d’Hynoca ® est compétitif ?


La production d’hydrogène étant faite sur son lieu de distribution, les coûts de transport sont divisés par 5.

Dans un premier temps le kilogramme de l’hydrogène sera à environ 5 €, contre 8 à 10 € avec des procédés plus conventionnels (soit électrolyse décentralisée, soit reformage avec transport). Cependant à terme, avec des intrants de moindre valeur marchande (les premières estimations sont réalisées avec de la plaquette forestière à 20 € du MWh), ce coût de l’hydrogène à la pompe pourrait descendre sous la barre des 3 €/kg.




Qu’est-ce que le « syndrome de la poule et de l’œuf » de l’hydrogène et pourquoi Hynoca ® le résout ?


La mobilité hydrogène a du mal à se déployer faute de station hydrogène et les stations hydrogène ont du mal à s’implanter faute de véhicules !

Hynoca permet de s’absoudre de cette problématique puisque le gaz de synthèse obtenu avant séparation du CO2, appelé Hypergaz, est parfaitement adapté à une combustion en chaudière. Ce mélange peut donc être valorisé localement, par exemple via la chaudière d’un réseau de chaleur ou en substitution d’une partie du gaz naturel.




Pourquoi Hynoca ® se déploiera rapidement en France ?


Le rendement énergétique global affiche une performance équivalente à celui des filières de reformage du méthane, mais avec des installations bien plus simples donc ouvrant l’opportunité d’installations plus petites et disséminées sur le territoire (à proximité des intrants et des usages).
Par ailleurs, les stations HYNOCA sont compactes et modulables et peuvent donc s’implanter facilement en milieu urbain.





twitter.png
linkedin.png
youtube.png

2 place de la Gare 

51300 VITRY-LE-FRANÇOIS

HAFFNER ENERGY

​15 boulevard Marcel Paul - Parc de l’Angevinière

44800 SAINT HERBLAIN


 

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube

HAFFNER ENERGY 2020 | Mentions légales / Disclaimers